Dernière mise à jour :
2 octobre 2017
 
 
 
Enseignements > > 3e cycle - DES > > Objectifs modules > > Affections de l’appareil locomoteur
MPR et affections chirurgicales et médicales de l’appareil locomoteur
 

Pré-requis
• Programme deuxième cycle études médicales
• Module de base sur « les bases physiologiques et l’évaluation des fonctions de l’appareil locomoteur ».
• Les connaissances de base concernant les modalités de la réparation ou cicatrisation des différents tissus, la réorganisation neuro-motrice devraient être intégrées dans le module de base.


Objectifs
1. Après avoir réalisé ou pris connaissance de tous les éléments nécessaires du bilan préalable des fonctions motrices, le médecin de MPR en fait la synthèse et établit sur une durée déterminée, un programme de soins dans lequel sont définis la participation et le rôle de chacun des intervenants potentiels.
Le médecin de MPR donne les buts de ce programme, en explique l’intérêt, les modalités, les risques éventuels (critères de surveillance), les limites au patient et à sa famille ou son entourage (avec la notion du contrat entre thérapeute et sujet traité), aux intervenants du secteur santé et du secteur social appelés à participer à ce programme.
Il détermine quels seront les critères qui permettront d’évaluer les résultats intermédiaires ou finaux du programme de soins.
2. Kinésithérapie :
• Techniques élémentaires :
- Kinésithérapie passive et active, analytique et fonctionnelle globale.
- Techniques de massages manuels et instrumentaux.
- Techniques de réadaptation fonctionnelle articulaire : manuelles, instrumentales.
- Rééducation musculaire.
- Eveil et réveil de l’activité musculaire :
- rééducation musculaire clinique analytique et fonctionnelle globale, instrumentale ;
- techniques et méthodes de renforcement musculaire, de ré-entraînement à l’effort, de réadaptation.
• Les méthodes spéciales de kinésithérapie en fonction des différentes pathologies :
- Envisagées selon des bases technologiques, (ex. : Cyriax, Mennell...) ou selon les bases méthodologiques (ex. : Kabat, Bobath, Brunnstromm…).
• Les indications, la prescription, le contrôle des effets de la kinésithérapie :
• Notions de progression des techniques et de choix des techniques et des méthodes en fonction des résultats du bilan, en fonction du type de pathologie, et des caractéristiques individuelles propres à chaque patient.
3. Ergothérapie :
• Bases ergonomiques.
• Principes et méthodes ergothérapiques.
• Les matériaux.
• Les équipements.
• Les technologies.
• Le bilan en ergothérapie : segmentaire, global, environnemental.
• Les applications de l’ergothérapie : en rééducation articulaire, musculaire, fonctionnelle, globale, en ré-entraînement à l’effort, en réadaptation fonctionnelle, en réinsertion (socio familiale et domestique, professionnelle et adaptation du poste de travail).
4. Physiothérapie :
• Utilisation thérapeutique des agents physiques, bases, effets, indications et contre indications
• Electrothérapie : courants galvaniques, courants de basse fréquence, de moyenne fréquence, de haute fréquence.
• Vibrations mécaniques.
• Biofeedback. Thermothérapie.
5. Hydrothérapie :
• Kinébalnéothérapie.
• Crénothérapie
6. Médecine manuelle :
• Historique.
• Bases physiopathologiques de la démarche médicale en médecine manuelle.
• Bases anatomiques, métamérisation.
• Conduite de l’examen clinique du tronc, des membres.
• Les dysfonctionnements du segment mobile intervertébral.
• Les principes des techniques manuelles, leur suivi.
• Indications, contre indications. Les dangers potentiels de l’acte manipulatif.

 
© 28 décembre 2005