Dernière mise à jour :
13 juillet 2017
 
 
 
Enseignements > > 3e cycle - DES > > Objectifs modules > > MPR et Neuropsychologie
Neuropsychologie et MPR
 

(module de base)

Prérequis
• Module 4 ( évaluation clinique et fonctionnelle d’un handicap cognitif ; incapacités consécutives aux affections du système nerveux ; principales techniques de rééducation ; prescription de l’orthophonie ; tutelles, curatelles, sauvegarde de justice).
• Module 5 (confusion, dépression, démences chez le sujet âgé)
• Module 9 (accidents vasculaires cérébraux)

Objectifs généraux :
1. Grands courants historiques de la rééducation neuropsychologique et principales étiologies rencontrées.
2. Modèles théoriques des principales fonctions cognitives (neuropsychologie cognitive), organisation des réseaux de neurones qui les sous-tendent, méthodes d’exploration fonctionnelle et d’imagerie cérébrale utilisées en recherche.
3. Principes de dominance hémisphérique, de neuro-plasticité et de récupération post-lésionnelle.
4. Principales approches rééducatives en neuropsychologie : restauration, réorganisation, suppléance ; apport de ces connaissances à la conception de programmes de rééducation centrés sur les processus cognitifs perturbés.
5. Professions paramédicales concernées, modalités de prescription et de remboursement par la Sécurité Sociale des rééducations neuropsychologiques.
6. Conséquences des troubles cognitifs et comportementaux sur la vie sociale, incluant la conduite automobile et l’activité professionnelle ; conséquences de ces troubles sur la vie familiale ; principaux moyens d’aide aux familles.
7. Dépistage des troubles ; évaluation de leur impact sur l’autonomie du patient, son état thymique et psychologique et sur ses capacités d’insertion sociale et professionnelle ; prescription de la rééducation et évaluation ; impact des troubles neuropsychologiques sur la rééducation des troubles moteurs ; place de la protection médico-légale et juridique.

Objectifs spécifiques

Pour chaque déficit cognitif, l’étudiant doit :

• Connaître la définition
• Détecter et évaluer la sévérité de la déficience au lit du malade
• Connaître les tests d’évaluation d’usage courant
• En connaître les conséquences fonctionnelles
• Connaître les thérapeutiques possibles (médicaments, rééducation)
• Connaître les principaux moyens de compensation.
• Savoir expliquer au patient et à son entourage le déficit et son retentissement.

1. Aphasie, trouble du langage et de la communication :
• Dysphonie, dysarthrie et aphasie.
• Principales formes cliniques d’aphasie, d’alexie et d’agraphie.
• Dépistage d’une aphasie, d’une dysphonie, d’une dysarthrie, d’une alexie, d’une agraphie et examen des principales modalités du langage dans le cadre d’une consultation médicale.
• Prescription d’un bilan de langage (tests neurolinguistiques - tests francophones d’aphasie exemple Montréal-Toulouse) et interprétation des résultats ; modalités et limites de la rééducation orthophonique ; critères et modalités de prescription de début, de poursuite et de fin d’une rééducation orthophonique d’aphasie.
• Répercussions psychologiques de l’aphasie au plan personnel, familial, social, scolaire et professionnel et moyens actuels d’évaluation.
2. Espaces et vision, schéma corporel et gnosies, héminégligence, troubles perceptifs :
• Distinction des différents troubles de l’espace (personnel, extracorporel proche ou lointain).
• Distinction entre hémianopsie, héminégligence et anosognosie.
• Principaux modèles théoriques de la perception, de l’attention spatiale et les hypothèses physiopathologiques de l’héminégligence.
• Dépistage et évaluation de la négligence corporelle et de ses conséquences dans la vie quotidienne et en rééducation.
• Dépistage et évaluation des négligences visuo-spatiales et de ses conséquences.
• Tests utilisables en clinique pour affirmer le diagnostic (ex. : tests de barrages et de bissection de lignes).
• Méthodes de rééducation de l’héminégligence, leurs indications principales et les recommandations de la conférence de consensus SOFMER (Limoges, 1996).
• Impact de l’héminégligence sur les capacités d’autonomie, de déplacement et sur la conduite de la rééducation motrice.
• Différents troubles du schéma corporel et forme d’agnosie : anosognosie, asomatognosie.
• Troubles liés à des désafférentations sensorielles isolées.
• Impact de ces troubles dans la vie quotidienne et leurs conséquences sur la rééducation.
3. Geste et apraxies :
• Définitions des différentes apraxies : idéomotrice, idéatoire, constructive d’habillage, bucco-faciale et de la marche.
• Dépistage d’une apraxie gestuelle, d’une apraxie constructive et d’une apraxie de l’habillage.
• Retentissement d’une apraxie dans la vie quotidienne et dans la conduite de la rééducation motrice.
4. Mémoires :
• Modèles théoriques des systèmes de mémoire.
• Principaux tests psychométriques et leur signification (ex. : Weschler, Grober et Bush)
• Principaux syndromes amnésiques et leur étiologie.
• Différenciation oubli bénin, plainte mnésique et Déclin Cognitif Lié à l’âge (Mild Cognitive Impairment) et ce qui les distingue des amnésies rencontrées habituellement en MPR.
• Examen clinique des fonctions mnésiques dans le cadre d’une consultation médicale (MMSE).
• Limites des techniques de rééducation de la mémoire ; entraînement des mémoires procédurales et information aux patients et à leurs familles.
• Evaluation du retentissement des troubles de mémoire dans la vie quotidienne.
5. Conscience et vigilance :
• Définitions des termes : vigilance, éveil, attention et conscience.
• Les états de coma ; savoir utiliser les échelles de Glasgow.
• Technique de stimulation et médicaments favorisant l’éveil d’un coma traumatique.
• Recommandations du Comité National d’Ethique au sujet des patients en état végétatif chronique.
6. Attention et fonctions exécutives : 
• Distinction : troubles d’intention, de l’attention et des fonctions exécutives.
• Tests d’évaluation utilisés en clinique (ex. : Weschler, manœuvre de Luria, Trail Making Test, la tour de Londres).
• Impact de ces troubles sur la réadaptation, la vie sociale et professionnelle.
• Information du patient et des familles.
• Principes des techniques d’aide à la résolution de problèmes, et logiciels de rééducation de l’attention et leurs limites.
7. Intelligence générale, troubles du comportement et troubles thymiques :
• Mini-Mental Status de Folstein.
• Echelle d’Intelligence pour adultes (Wechsler).
• Causes générales, toxiques et métaboliques des états confusionnels et des troubles du comportement.
• Principaux troubles du comportement rencontrés dans le traumatisme crânien.
• Connaître l’effet des principaux psychotropes sur les troubles du comportement des traumatisés crâniens admis en MPR et leurs effets sur la récupération neurologique et cognitive.
• Concept de métacognition ; appréciation du degré de conscience du trouble du patient et son impact sur sa participation à la rééducation.
• Les état d’agitation aiguë : conduite à tenir
• Dépression et handicap.


 
© 28 décembre 2005